mercredi, mars 29, 2017 01:22

Portrait : Aphtal Cissé, le blogueur qui a fait plier le gouvernement

focus info     janvier 11th, 2017
Lu:141 fois
Il fait partie des ténors des réseaux sociaux au Togo. Plume châtiée, Aphtal Cissé s’illustre aussi par des billets accrocheurs qu’il publie sur son blog. Portrait d’un blogueur ambitieux et d’un leader dans l’âme.

 

Ces dernières semaines, son nom a souvent circulé sur le web. Son acte fort, avoir initié la campagne de réclamation des comptes de la CAN 2013 qui a fait fureur sur la toile. #FaisonsLesComptes a en effet défrayé la chronique au point où le ministère en charge des sports a dû publier fin décembre les comptes de la CAN 2013 à laquelle les Eperviers ont participé en Afrique du Sud. Mais qui est-il Aphtal Cissé, invité de différentes émissions durant « sa campagne » et cité même dans des articles de journaux étrangers ?

 

Originaire du Nord-Togo, celui qui se décrit comme « un jeune Kotocoli des années 90 » a fait ses classes premières dans une école publique de Sokodé. Brillant et curieux, Aphtal Cissé a bénéficié de l’appui de parents fonctionnaires qui ont su lui inculquer très tôt la culture de l’excellence. Le bloggeur qui a suivi ses parents partout dans leurs différentes affectations connaît d’ailleurs très bien le Togo. C’est à Lomé que le jeune homme terminera son parcours au lycée avec « un BAC littéraire ». Mais très vite, il est confronté aux dures réalités de l’Université de Lomé. « A la Faculté de Droit de l’Université de Lomé, c’était quelque chose », résume-t-il. Avant d’expliquer que « le passage maladroit au système LMD a tôt fait de décourager les étudiants moyens que nous sommes ».

 

Les difficultés rencontrées sur le campus universitaire vont lui permettre d’éclore une passion par laquelle il se révèlera quelques années plus tard au peuple togolais. Il décide donc d’accoucher ses ressentiments, de les évacuer d’une manière ou d’une autre. « Quand on a mon âge, et qu’on a ma situation, on a tôt fait d’être rempli de ressentiment. J’ai alors commencé par écrire ».

 

Ecrire pour s’ouvrir des portes

Pris par la passion d’écrire, Aphtal Cissé crée son premier blog (aphtal.mondoblog.org) sur la plateforme Mondoblog de Rfi. C’est alors qu’il se rend compte que ses écrits intéressent beaucoup de lecteurs. Plus que tout, la nouvelle casquette de bloggeur lui ouvre d’autres portes. « Cela m’a permis de m’améliorer, de me dépasser, de rencontrer du monde, de voyager, d’avoir une autre vision du monde et de découvrir les médias sociaux ». Entre temps, il obtient une double licence en Droit Privé et en Communication Multimédia.

Désormais Social Media Manager au sein du groupe AG-Partners Togo, Aphtal Cissé pose un regard critique sur la jeunesse togolaise, même s’il la trouve talentueuse et battante. « Notre jeunesse est pleine de rêve, de foi et de courage », analyse-t-il.  Mais pour lui, cette jeunesse a besoin de repères et de vrais accompagnements qui pourront lui permettre de mieux se distinguer. Comme le fait de lui expliquer qu’en tant que Togolais, « sa voix compte ».

 

Blogueur, celui qui se refuse tout optimisme béat en l’état actuel des choses au Togo, trouve que la société dans son ensemble a besoin d’actes concrets pour que sa source « d’espoir ne tarisse pas ». C’est en cela qu’il n’a pas hésité à lancer la campagne #FaisonsLesComptes. « Il fallait prouver aux togolais que leur voix comptent », explique-t-il. Si Aphtal Cissé estime que l’objectif de la campagne a été atteint, la suite de cette campagne est bien plus vaste. « Il n’y a pas que dans le foot qu’il y ait autant de désordre », argumente-t-il. #FaisonsLesComptes peut être un combat qui consistera à réclamer des comptes aux dirigeants. Sa notoriété lui cause néanmoins quelques petits soucis, comme en janvier 2016 lorsque son nom est cité à tort dans une obscure affaire de sous perçus par des journalistes. « Ce n’est pas le fait qu’ils disent que j’ai pris de l’argent qui me fait mal hein. Mais pourquoi disent-ils que je suis burkinabé? Pourquoi le Burkina? », écrit-il avec humour sur sa page Facebook. Sur Twitter, Aphtal Cissé mène divers combats pour une société togolaise plus juste. Toujours dans la bonne humeur. Que compte-t-il faire de sa soudaine célébrité ? Mystère. Pour le moment Aphtal continue de raconter ses belles histoires, ses « frasques » pour coller au plus près à sa passion première : l’écriture.

 

 

PARTAGER
VOUS AIMEREZ AUSSI
Commentez cet article

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.


LAISSER UN COMMENTAIRE:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

(votre message ne sera visible après modération)